vendredi

Il manque une pièce..


Une larme dans l'infini de l'océan
un seconde dans l'éternité du temps
Ainsi va la vie

Juste un peu de temps pour être
trop peu pour seulement paraitre
Trop vite tout fini

Comme une étoile filante, tu voudrais tout illuminer
Comme une flamme étincelante, tu aimerais briller
Mais tout est sombre et vide en toi

Il y a comme une pièce de puzzle absente
comme un vide, une petite clef manquante
au plus profond de toi

Quelque chose te manque amèrement
brisant chaque sourire dans son élan

Une absence indéfinie
dont tu cherches le nom

un vide infini
sans fond



4 commentaires:

Framboise a dit…

Je suis restée sans voix.(Ce qui, sois dit en passant, est rare chez moi.^^)

A force de trop donner sur l'apparence et le superficiel, on ne se construit plus correctement.
On laisse des failles, on oublie des choses importantes.
Ce poème fait comprendre qu'on est une toute petite poussière dans l'infini, que le temps est précieux...Ce n'est pas le gaspiller que de rêver.

Nymphalis a dit…

J'aime bien...

Dans les premiers vers, ce que j'aime bien, c'est cette aspect :on a déjà peu de temps pour être, alors pour paraître... ce message m'interpelle beaucoup.
Et puis, globalement.. c'est beau, à peine mélancolique et ça n'est pas présenté comme une fatalité au contraire. Dis moi si je me trompe.
Il y a aussi une brise d'espoir (deuxième strophe).

Ce que j'aime vraiment c'est surtout qu'au fur et à mesure, le texte suit son fil, en évoluant à chaque fois.

Je te dis tout ça moi même au fur et à mesure que je le relis, parce que plus je le relis, plus il me semble clair, même si je penserait qu'il se réumerait en quelques mots (pas au niveau de la poésie, mais du "message" bien sûr). Sauf que ces mots, je n'arrive pas à les trouver. Une petite clef manquante à mes songes...

Nymphalis a dit…

Et ce dessin... il est joli ! Il n'est pas fait de sorte qu'il soit finalisé si tu voit ce que je veux dire, mais il donne une impression d'immensité et de "reflexion intérieur". Je sais pas, c'est comme ça.

Manior.. a dit…

Hé, les filles, passez pas toutes vos vacances sur internet non plus hein!!

Framboise -> 'ce n'est pas le gaspiller que de rêver..' O.°
T'es géniale!

Nymphalis -> Oui, je ne voulais pas faire quelque chose de trop sombre... Je ne savais pas trop ce que je voulais exprimer, mais ça a suivi un fil!!

Ce dessin je l'ai fait en dessinant les gens dans un parc à Nantes, il y en aura d'autres comme ça!

Merci de vos passages, ça me motive!