vendredi

The right One..


La douleur d'une vérité
aujourd'hui,
Est une souffrance évitée
pour l'avenir.


Alors que tombe le soir coulent les larmes
tu te bats contre le désespoir, mais sans armes

Il n'y a personne, tout est vide et désert
il n'y a que moi, et cette douleur amère
Juste arrêté là, pour un court instant
Juste face à face avec mes sentiments

Alors que le jour accueil la nuit avec lenteur
au fond de toi se confondent douleur et douceur

Je reste là, cherchant par moi-même
l'horizon lointain de ce que j'aime
fouillant du regard la ligne de mire
en y cherchant des brides d'avenir

Alors que les ombres s'étirent et se rejoignent
tu fuis ces pensées que les larmes accompagnent

..

10 commentaires:

Juste un passant du a dit…

Juste joli

Manior.. a dit…

Juste merci beaucoup alors!!!

bamboo a dit…

jaime beaucoup ton écriture!^^

bamboo a dit…

jaime beaucoup ton écriture!^^

bamboo a dit…

jaime beaucoup ton écriture!^^

Manior.. a dit…

Wooo!
Tout ça!?!

^^

roxane a dit…

J'aime j'aime j'aime
l'impression de m'y retrouver...
bisous manior =)

Manior.. a dit…

Merci à toi..
Bonne semaine!

Nymphalis a dit…

J'aime bien ; le poème parait très naturel et le dessin très réel !

Manior.. a dit…

Merci...
c'est comme dans les nuages:
on y lit des images qui sont surtout dans notre imagination, plus que dans la vraie vie!!