mercredi

D'un regard..

Juste un regard osé
pour croiser tes yeux
un instant troublés



Marron profond, vert outremer
Bleus comme les cieux, ou gris de nostalgie
Comme un miroir grand ouvert
tes yeux trahissent de qui tu te languis



Pour un regard souriant
je fixerais des milliers de visages

Pour vivre un instant
je parcourrais mille paysages



Au plus profond de tes yeux
je me surprends à lire discrètement
l'auteur de ce chaos de sentiments



Juste un instant encore
ressusciter l'espoir



D'un commun accord
soutenir ton regard

Bon ben voici une petite série de zieux, faite en cours (mais chut!!) au hasard des regards croisés.. En fait nan, justement! il fallait éviter que la personne croise mon regard justement! Sinon on retombe dans 'ça' !

4 commentaires:

Kensouille a dit…

Bé dit donc ya du nouveau ici. De mieux en mieux bravo :D
Et sinon c'est quand qu'on te revoie par ici?

Manior.. a dit…

ben le jeudi 7 mai pitetre,
pour une soirée 'feu' ^^

Anonyme a dit…

wow!trés beau,très expressif,très touchant,très émouvant,très remuant,et...très troublant!!
je ne savais pas que les cours t'inspirais tant!!
hala

Manior.. a dit…

hé hé!!!
merci,
content que ça te plaise!